Diplôme supérieur de Comptabilité et de Gestion

Objectifs

Le DSCG se prépare en 2 ans. Il valide des connaissances et des méthodes poussées dans les domaines de la comptabilité, de la gestion et des finances d’entreprise.
  • Maîtriser les techniques d’encadrement et de management dans une optique de direction de service gestion et finance d’entreprise ou d’expertise comptable en cabinet.
  • Consolider les savoirs et méthodes liés à la gestion juridique, fiscale et sociale.
  • Acquérir les connaissances et outils du management de la comptabilité, du contrôle de gestion et des systèmes d’information.
  • Acquérir les savoirs et méthodes liés à l’analyse et à la synthèse : consolidation, décomposition, interprétation, exploitation des données transversales.
  • Acquérir les savoirs et méthodes d’audit et de contrôle des comptes.

Programme

Composé de 8 UE (Unités d’Enseignement), le programme du DSCG à Paris dure 24 mois, pour 1350 heures de cours, et vous confère un diplôme d’Etat avec le Grade de Master (soit Bac+5). En tant que suite logique du DCG, le DSCG s’articule autour des thématiques suivantes : le management et le contrôle de gestion, la gestion, le management des SI (systèmes d’information), la comptabilité et l’audit et la finance. Ce diplôme vous permet de valider les fondamentaux de la comptabilité et de vous spécialiser dans le domaine de la gestion.

Qu'est-ce qu'un DSCG ?

Le « Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion* » (DSCG) est une formation de niveau Bac+5, un diplôme d’État conférant le grade de master. Il se prépare en deux ans. 

Le DSCG vise à consolider votre expertise dans les domaines de la gestion juridique, fiscale et sociale de l’entreprise et à affûter votre esprit d’analyse et de synthèse afin de donner du sens aux informations comptables traitées. Le DSCG est le second palier menant au titre d’expert-comptable

Formation à finalité professionnelle, le DSCG permet d’acquérir les bases indispensables pour une carrière dans les domaines de la comptabilité et de la gestion. 

Le DSCG peut se préparer en alternance, formule alliant enseignements théoriques (gestion juridique, fiscale et sociale, finances, comptabilité et audit, management des systèmes d’information, etc.) et périodes de stage en entreprise. 

C’est un diplôme à finalité professionnelle, il permet d’acquérir les bases indispensables pour une carrière dans les domaines de la comptabilité et de la gestion. 

*Diplôme d'Etat - Grade Master de Niveau 7 - "Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion", délivré par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, enregistré au RNCP sous le n°35044 par décision de France compétences du 13/11/2020, code NSF 314

Consultez le site France compétences. 

DSCG EN PARTENARIAT AVEC PWC

EN SAVOIR PLUS SUR LE PARTENARIAT AVEC PWC

Les étudiants inscrits en DSCG et attirés par le métier d’audit ont la possibilité d’intégrer, en contrat d’apprentissage sur une durée de 2 ans, une promotion dédiée au partenariat innovant entre IGEFI et PwC. 

Dans ce programme, l’alternant travaille avec les collaborateurs des équipes de PwC, se déplace en clientèle et à un rythme d’alternance adapté aux contraintes opérationnelles du métier d’auditeur, c’est-à-dire incluant des semaines entières en cabinet entre janvier et mars. 

Débouchés du DSCG

En tant que diplôme de référence dans le domaine de la comptabilité et de la gestion, le DSCG vous offre de belles opportunités professionnelles lors de votre insertion dans le monde du travail. Professionnalisant et pointu, ce diplôme de niveau Bac+5 vous permet de facilement accéder à des postes à responsabilités. A la fin de votre cursus, vous pouvez donc rejoindre un cabinet d’expertise comptable ou une entreprise et développer vos compétences ou bien vous lancer dans l’entrepreneuriat en créant votre propre cabinet. Après un DSCG, vous pourrez aisément trouver une fonction de cadre supérieur dans les filières de la comptabilité, de l’audit ou de la gestion. 

POURSUITES D’ÉTUDES 

À l’issue du DSCG, si vous visez le métier d’expert-comptable, vous devrez réaliser 3 années de stage rémunéré pour avoir le droit de vous inscrire à l’examen du DEC (Diplôme d’Expert-Comptable). Le DEC ouvre droit à l’inscription à l’Ordre des experts-comptables

FONCTIONS OCCUPEES 

Expert-comptable stagiaire ou mémorialiste : L'expert-comptable mémorialiste désigne la personne en période de transition vers le titre d'expert-comptable, avant l’obtention de son DEC (diplôme d’Expertise-Comptable). L’expert-comptable est le garant de la fiabilité des comptes d’une entreprise. Il conseille les entreprises sur une stratégie performante en optimisant sa gestion financière et fiscale. L’expert-comptable est le conseiller privilégié du chef d’entreprise. 

Chef de mission comptable : ce professionnel accompagne les prises de décision des clients de son cabinet en prenant en considération leur situation financière ou fiscale. Il encadre et anime une équipe de comptables. 

Contrôleur budgétaire : ce poste stratégique consiste à superviser les opérations comptables et financières de l’entreprise et à réaliser un audit en cas de besoin. Il s’emploie à prévenir les risques financiers en analysant la situation financière de la structure grâce à des dispositifs de contrôle. 

Contrôleur financier : il a pour principale mission de contrôler les comptes et les finances d’une entreprise. Il est à la fois conseiller et superviseur. Le contrôleur financier joue, de ce fait, un rôle déterminant au sein de la Direction financière. 

Contrôleur de gestion : ce professionnel réalise des analyses économiques et financières et en présente les résultats à sa direction. L’objectif étant d’améliorer le pilotage opérationnel et stratégique de l’entreprise, ainsi que le processus de prise de décision. 

Analyste financier : il étudie la valeur des entreprises en établissant un diagnostic sur leur évolution. Il peut ainsi conseiller ses clients sur les meilleures opportunités d’investissement en tenant compte d’indicateurs financiers, économiques et sociaux. 

Auditeur comptable et financier : ces missions consistent à établir un examen des comptes d’entreprises, pour s’assurer de leur régularité et leur exactitude. Il évalue également les risques liés à l’entreprise, en analysant son environnement sectoriel, juridique, concurrentiel… 

Consolideur : il est chargé d’élaborer un bilan consolidé des entreprises et filiales d’un groupe, à partir d’éléments comme les bilans comptables et financiers (états mensuels, trimestriels, semestriels et annuels). 

Responsable comptable : ce professionnel est chargé de la supervision des opérations comptables. Il lui revient aussi de produire les états financiers dans une entreprise. 

Directeur des services comptables : il réalise et supervise les opérations de comptabilité générale (paie, déclarations sociales et fiscales, tableaux de bord de gestion, bilan…), en respectant les législations comptables, sociales et fiscales. 

Comptable (en cabinet ou en entreprise) : Dépenses, bulletins de salaires, litiges et impayés, gestion et statut juridique… Ce professionnel gère les finances des entreprises. Il traite, dans le cadre de son travail, des informations importantes, voire confidentielles.  

Responsable / direction des services comptables : ce professionnel est chargé du suivi de la comptabilité générale et analytique, de l’établissement des états analytiques de gestion, des opérations de paie, des déclarations fiscales et sociales, etc. 

Auditeur : ce métier consiste à contrôler et garantir la fiabilité des comptes des entreprises clientes. Il est amené à analyser la performance et à proposer des recommandations et des plans d’actions pour améliorer le fonctionnement ou la gestion.

Rythme / Missions

La formation est proposée en initial et sous format de l’alternance. 

Rythme d’alternance : Sauf exception, 3 jours de formation toutes les 2 semaines. 

Durant son alternance, l’apprenti réalisera des missions d’expertise-comptable, gestion ou encore d’audit. 

Prérequis / Admission

  • Admission Post Bac+3 : Avoir validé un DCG, un DECF, un master délivré en France ou dans un autre état membre de l’espace Européen ou être titulaire d’un titre et/ou diplôme admis en dispense du DCG. 
  •  Admission parcours individualisé : Avoir validé un certain nombre d’UE après passage de l’examen ou dispenses. 
  • Les prérequis nécessaires pour intégrer la formation de DSCG sont présentés dans le Décret n°2012-432 du 30 mars 2012 relatif à l'exercice de l'activité d'expertise comptable.
  • Équivalences et dispenses : La liste des dispenses d'épreuves au DSCG est modifiée par plusieurs arrêtés entre 2021 et 2024. 

Modalités d’admission : 

Les épreuves de sélection sont identiques sur tous les campus IGEFI. 

  • Dates des concours : voir sur les pages campus, dans la rubrique « Dates de concours ». 
  • Délais de réponse : sous une semaine maximum après les concours. 
  • Délais d’accès : de 48 h à 9 mois 

Tarifs / Financement

INITIAL  

  • DSCG 1 : 8 799 € 
  • DSCG 2 : 7 675 € 

Pour une inscription en initial, reportez vous à la section « Services aux étudiants » pour connaitre nos partenaires financiers dans le cadre d’un prêt. 

ALTERNANCE 

  • DSCG 1 : 9 894 € 
  • DSCG 2 : 9 894 € 

Dans le cadre d’une alternance, les frais de formation sont pris en charge par l’OPCO de l’entreprise et l’entreprise d’accueil. L’apprenant n’a donc pas de reste à charge à régler. 

Référent Handicap

Soucieux de promouvoir et développer des formations à destination des personnes en situation de handicap, IGEFI s’engage dans cette démarche. Un référent Handicap est nommé dans chaque campus pour mieux accompagner les apprenants en amont, pendant et après la formation. 

Contactez un référent handicap

MAJ : mars 2024

DIPLÔME SUPÉRIEUR DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION

Durée :

2 ans

Niveau :

Bac+5

Diplôme :

Diplôme d’Etat Grade Master de Niv. 7

Admission :

Post Bac+3 – Parcours Individualisé

Rythme :

Alternance

Campus :

Paris

Rentrée :

Septembre 2024

Chiffres clés

54% F 46% H

TAUX DE MIXITE

67%

TAUX DE SATISFACTION

94%

INSERTION DANS L'EMPLOI APRÈS 6 MOIS